Prix littéraire 6ème édition (2010)

Conférence avec les invités du Prix Littéraire

10h-12h (amphithéâtre du lycée)

Les éditions « Au Diable Vauvert »

9-diab1

C’est devant trois classes de Seconde que Marion Mazauric, éditrice, a abordé avec conviction et humour les différentes facettes de la profession d’éditrice en région, ses choix, la genèse de son aventure. A travers son discours passionné, elle n’a eu de cesse d’encourager les lycéens à se plonger dans les livres. Puis Louis-Paul Astraud, journaliste écrivain et directeur de la collection « A 20 ans » (dont les élèves avaient étudié les 3 premiers volumes, Flaubert, Proust et Vian) a développé le pourquoi et le comment de cette nouvelle collection. Le but est de sortir de la biographie classique, travail de spécialistes universitaires : faire des textes courts avec une écriture facile mais littéraire. Chaque ouvrage fut un véritable travail de recherches, de lectures. Pourquoi s’attacher aux 20 ans ? Chaque jeune, à 20 ans, se demande ce qu’il va être, quel talent il a…Chaque livre éclaire la personnalité en train de se construire, l’environnement familial et la formation intellectuelle dans le passage de l’adolescence à la vie adulte. A 20 ans ces jeunes gens « étaient les éponges de leur époque ».Ils étaient en dehors des modes, rebelles quelquefois et… obstinés. Louis –Paul Astraud, à travers des anecdotes savoureuses, amène les lecteurs lycéens à découvrir une facette émouvante de ces auteurs devenus classiques et apporte un éclairage inédit sur les grands thèmes qui nourriront leur œuvre.

Un dialogue s’est installé avec les lycéens invités à questionner les intervenants.

La conférence s’est terminée sous les applaudissements …

Joyeux anniversaire aux Editions « Au Diable Vauvert »…et longue vie !

Café Littéraire/Vote

13h30-15h (C.D.I)

Verdict des urnes !!

C’est « la diagonale du vide » de l’écrivain Pierre Péju qui a été élu meilleur roman

de la 6ème édition du Prix Littéraire Philippe Lamour.

Marc Travenne, designer de talent et homme d'affaires, mène une vie agitée.
Persuadé qu'il est " passé à côté de sa propre histoire ", il décide de tout arrêter, part sur les routes et se retire dans un gîte perdu, dans une région d'Ardèche battue par les vents. Bientôt, une randonneuse énigmatique vient troubler sa solitude. Elle marche, depuis des jours, le long de ce que les géographes appellent la " Diagonale du vide ", cette étroite bande de territoire qui partage la France des Landes aux Ardennes et sur laquelle la densité de population est faible et les zones sauvages nombreuses.
Travenne va suivre et poursuivre cette aventurière qui, avant d'être enlevée sous ses yeux, a le temps de lui livrer une part de son secret. De rencontres en révélations,Travenne va voir sa vie basculer, découvrant que la diagonale des solitudes traverse aussi l'Afghanistan ou New York.

Un grand merci à tous les jurés pour la qualité et la richesse des échanges autour de la sélection de romans 2010 !

10-v2

11-vote

La documentaliste